,,,,0
,,,,,,,
0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0
0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,,,0
Teedra Moses
Free your Funk 2017
TAM - Nouvel EP
Super 2017
FNAC - Notre partenaire

Letter | LEMAR

LEMAR - LETTERLes fans de soul vintage vont se réjouir, ils vont avoir quelque chose à écouter pour cette rentrée. Un bon album de reprises de standards Soul, de production bien britannique : « LETTER » de l’artiste Lemar. La signature est clairement apposée grâce ces reprises à la crème Lemar.

Dès le premier titre « Higher » on comprend que Lemar revient mettre la barre « higher »(plus haute) tout en  douceur avec une précision vocale. Dans les cas où nous aurions oublié, on se remémore très vite le parcours de Lemar en écoutant sa voix qu’il a bien été le gagnant d’un concours musical télévisé (type de programme qui axe, en général, sur les capacités vocales).

L’instrumentation de sa musique reflète la British touch sur la soul, notamment avec des cuivres bien présents, avec des chœurs qui mettent en avant sa voix d’une grande tessiture.
Le deuxième titre, titre de l’album « Letter« , commence très groovy. Jusqu’ici il est toujours tout en douceur, il ne ressent pas le besoin de pousser sa voix pourtant on sent qu’il en a le potentiel… Et c’est un choix intelligent car on a toujours un peu de mal avec ces mecs qui crient dans les morceaux.Plutôt a la Marvin Gaye, juste la touche sexy et sensuel qu’il faut.

LEMAR UK
Le titre Love Song teinté d’une 80s touch nous fait un peu peur sur la suite de l’album… Mais une prise de risque qu’on salue néanmoins.
Et justement dans le cas où on aura eu un doute, le morceau qui suit « gimme some lovin' » nous rappelle qu’il est la pour faire de la bonne soul qui swing.. La il est genereux…
« Bring it on home to me » retentit et tt de suite on a l’impression d’etre dans un film.. En tout cas ce morceau a l’etoffe d’etre la bande originale d’une comedie romantique… Je ne serais pas étonnée si ce morceau devient aussi « the » morceau d’ouverture du bal d’un mariage dans les prochains mois… La dose de romantisme qu’il faut, melodie qui accroche, plus pop que soul mais c’est ce qui la rend accessible.

« Love turned hate »… Un titre qui fonctionnerait plus aux US comme sa comparse Laura Mvula. Mélodique et entrainant… Un règlement de compte peut être?…
« Tainted Love » certainement la plus cover de ce morceau que j’ai entendu… Rafraîchissant… Toujours en finesse et sensualité non exagérée, sans pousser! Savant mélange! On s’imagine dans un Pub anglais avec une image à la Bridget Jones.
« Love and happiness » a aussi l’étoffe d’un morceau qui devrait envahir nos écrans tv en étant la musique d’une pub ou la B.O d’un film, genre grosse production américaine, un peu comme le film « Hitch »… Donc s’ils lisent cet article, et qu’ils envisagent de faire un Hitch 2, prenez ce morceau pour en faire la BO et changer de John Legend (que l’on adore bien sûr, mais faut varier un peu les plaisirs).

LETTER - LEMAR05050

Maintenant que j’ai dis ça, je remarque que certaines sonorités de sa voix rappellent beaucoup celle de John Legend… Mais avec une distinction propre à lui, ne jamais crier… Et il va ravir plein de femmes… Croyez-moi, chers chanteurs, beaucoup de femmes ne supportent pas ces crooners qui crient dans les morceaux.
Crazy Love est beau. Rien de plus à ajouter. Si, peut être une chose: à ce stade d’écoute de son album, je me dis qu’ il devrait faire un album vidéo de cet album… Ça serait chouette, vraiment chouette.
Je vous laisse decouvrir les deux derniers morceaux de l’album qui sont dans la lignée des premiers titres.
La pépite de l’album reste le dernier titre… Il faut donc le mériter pour ke trouver et parcourir tout l’album pour le trouver.. Joli piani voix « never be another you ». Là, il crit enfin… Mais il crie une emotion pure… Honnête….

Bonus track: ah ah! 🙂 on vous laisse la surprise.

En attendant je vous laisse admirer le clip

0
0

0 Comments

Leave a reply